Quand est-il nécessaire ou conseillé de refaire le toit ?

Qu’elles soient dictées par des considérations techniques ou esthétiques, les raisons de vouloir un nouveau toit peuvent être nombreuses et variées.

  • Vous voulez réduire la consommation d’énergie et donc minimiser les coûts de chauffage par une rénovation thermique ou énergétique.
  • Vous souhaitez installer un panneau solaire. À cet égard, nous distinguons les systèmes intégrés et les systèmes de soutien. Les premiers, comme leur nom l’indique, sont inclus dans la couverture. Les seconds sont montés sur le toit coplanaire à la surface ou sur des supports métalliques, à condition que l’inclinaison et l’exposition le permettent.
  • Pour des raisons ou il y a des dommages dus à l’obsolescence de la couverture comme les fuites (par exemple, l’eau qui pénètre par une fenêtre de toit, etc.).
  • Des dommages irréparables ont été causés par des conditions météorologiques extrêmes telles que des tempêtes ou une charge de neige excessive.
  • Les défauts physiques et techniques tels que la moisissure ou la condensation dans la structure du toit, c’est-à-dire les dommages causés par des erreurs de construction, sont observés. Ces phénomènes rendent également indispensable la rénovation du toit.

Quelles sont les possibilités pour refaire le toit ?

On distingue essentiellement une rénovation partielle, c’est-à-dire une réparation, et une rénovation totale. Il faut aussi se demander si une nouvelle couverture suffit ou s’il faut refaire une toiture complète, c’est-à-dire si vous avez besoin d’une amélioration thermique. Tout d’abord, vous devez décider de l’usage que vous voulez faire du grenier, par exemple, si vous voulez l’utiliser à des fins d’habitation. Par la suite, contactez un couvreur de votre région qui pourra vous faire un devis ainsi que les travaux de rénovation de la toiture.

Le grenier peut être utilisé comme espace de vie.

Dans ce cas, il est conseillé de prévoir un toit dont la structure répond aux exigences futures. L’ajout éventuel de lucarnes ou de fenêtre de toit, la couverture doit également être conçu en conséquence. Si vous voulez créer un grenier habitable, vous avez besoin d’une structure ventilée qui régule la chaleur de la pièce grâce à une bonne circulation de l’air, en été comme en hiver, et qui favorise l’élimination de l’humidité. Les solutions techniques peuvent être diverses ; la méthode la plus utilisée est celle de l’isolation entre la poutrelle primaire. Si, toutefois, vous souhaitez maintenir une chaîne visible, vous utiliserez un isolant extérieur, utilisé également si vous souhaitez isoler davantage un grenier déjà aménagé. Si, pour des raisons structurelles, il n’est pas possible de créer une épaisseur d’isolation suffisante entre les poutres, une couche isolante interne peut toujours être appliquée sous celles-ci. Ce type d’isolation forme une couche de construction supplémentaire entre les couches isolantes et réduit la fonction de pont thermique des poutres.

Le grenier n’est pas utilisé comme espace de vie.

S’il n’est pas prévu de récupérer le grenier, cet espace peut être utilisé comme espace de ventilation, à condition que les caractéristiques du bâtiment le permettent. Les toits métalliques, c’est-à-dire les toits et les revêtements muraux en tôle, doivent être conçus comme des structures ventilées (toit froid). Les constructions sans espace de ventilation (toit chaud) sont des solutions distinctes et doivent être conçues séparément en termes de physique du bâtiment. Selon le type de structure, les fonctions, les coûts et l’utilisation de différents matériaux sont identifiés pour chaque toit, et les intervalles de rénovation varient également.

La sous-structure (fermes, lattes, planches, etc.) doit être conçue spécifiquement pour le produit de toiture choisi. Le dimensionnement des lattes et des montants verticaux de la structure de support sera décidé en fonction des exigences statiques.

Puis-je rénover mon toit sans permis de construire ?

Si des modifications structurelles sont apportées (ajout de lucarnes ou de lanterneaux, remplacement de la structure porteuse, etc.), on est tenu de demander l’autorisation des autorités compétentes. Si des modifications ou des ajouts structurels sont également effectués au cours des travaux, il sera nécessaire de produire les documents à présenter pour demander un permis de construire. En règle générale, cependant, il existe également des exceptions qui permettent d’effectuer l’intervention sans avoir besoin de permis ou de faire des réclamations. Afin de ne pas se heurter à des problèmes de nature juridique, il est en tout cas conseillé de consulter votre municipalité avant de commencer les travaux.

Consulter un expert

Une attention particulière doit être accordée aux bâtiments soumis à une protection ou à d’autres contraintes administratives, telles que la protection des paysages. Dans ce cas, il est préférable de demander conseil à un expert et de s’informer directement auprès de votre mairie. Si vous envisagez la rénovation thermique d’un ancien bâtiment ou l’élimination de défauts de construction dans un nouveau bâtiment, vous devez également consulter un ingénieur en bâtiment ou un consultant en énergie.

Pierre

A propos de l'auteur: Pierre

Je travaille depuis mes 20 ans de le secteur de la construction. J'ai réalisé ma maison moi-même et même un petit moteur d'avion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *