Quand doit-on remplacer son chauffe-eau ?

Comme toute installation électroménagère, le chauffe-eau n’a pas une durée de vie illimitée. Il est possible qu’il rencontre des problèmes ou des pannes qui empêchent son bon fonctionnement. Pour des pannes moindres, vous pouvez les régler vous-même. Par contre, pour des pannes un peu plus complexes, l’intervention d’un professionnel est recommandée. Découvrez dans cet article comment reconnaître un chauffe-eau en panne.

Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau ?

Contrairement à une chaudière, le chauffe-eau nécessite très peu d’entretien. Sa durée de vie dépend non seulement de sa qualité et de sa fréquence d’entretien, mais aussi de sa marque et de sa technologie. La qualité de la fabrication est le premier aspect qu’il faut prendre en compte. En effet, la garantie qu’offre le fabricant du chauffe-eau peut donner un indice sur sa qualité de fabrication. Par exemple, un appareil de haute qualité offrira plus d’années de garanties que celui de basse qualité. Et par conséquent, un appareil de bonne qualité aura une longue durée de vie contrairement à celle de qualité basse. Cependant, plusieurs facteurs peuvent accélérer le vieillissement d’un chauffe-eau à savoir : la teneur en minéraux de l’eau, l’installation et l’entretien.

Comment savoir qu’il est temps de remplacer son chauffe-eau ?

Quand il faut remplacer son chauffe-eau, vous le remarquerez de plusieurs façons. Les signes les plus fréquents qui caractérisent le vieillissement d’un chauffe-eau sont :

  • La température de l’eau : dès que la température de votre eau devient moins chaude que d’habitude, comprenez directement qu’il vieillit. Mais il faut d’abord vous assurer qu’elle baisse de façon progressive et continue au fil des jours et des semaines ;
  • La quantité d’eau chaude : lorsque votre chauffe-eau produit une petite quantité, ou une quantité d’eau chaude qui diminue considérablement au fil des jours, il faut dès lors penser à le changer ;
  • La présence de la rouille dans le bas du chauffe-eau : généralement, quand il y a la rouille, c’est parce qu’il a fissuré qu’il a permis une fuite d’eau dans le bas de votre chauffe-eau. Il serait donc préférable, dès le premier constat, de vous renseigner sur le prix du remplacement chauffe-eau. Oui, c’est un véritable signe d’usure et de vieillissement, car la fissure peut s’élargir, et par la suite occasionner des dégâts d’eau ;
  • La couleur de l’eau : une eau plus trouble ou moins limpide que d’habitude peut indiquer une présence de rouille dans le réservoir du chauffe-eau. Cette anomalie peut être réglée par un simple coup de main du plombier chauffagiste ou par un remplacement du chauffe-eau si la rouille est abondante ;
  • L’humidité sur la paroi extérieure : la présence d’humidité sur le chauffe-eau signifie inéluctablement qu’il doit être changé ;
  • La longueur du temps de chauffage : Si votre eau met un temps anormalement trop long pour se chauffer, c’est que la résistance est entartrée ;
  • L’inefficacité du réducteur de pression et groupe de pression.

Comment prolonger sa durée de vie ?

Pour prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau, vous pouvez dans un premier temps procéder au changement de l’anode sacrificielle de façon périodique si l’eau est forte en fer, ou autres particules minérales. Ensuite, installez un adoucisseur et procédez à une vidange régulière. Enfin, actionnez manuellement, une fois l’an, la soupape de sureté afin d’éliminer le calcaire et le tartre accumulés.

Pierre

A propos de l'auteur: Pierre

Je travaille depuis mes 20 ans de le secteur de la construction. J'ai réalisé ma maison moi-même et même un petit moteur d'avion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *