Parquet gonflé : pourquoi et comment faire pour bien réparer ?

Le choix du parquet comme solution de revêtement pour les sols offre d’excellentes possibilités dans vos intérieurs. Essentiellement fait en bois, un matériau authentique et noble, il permet d’allier décor et confort. Toutefois, il n’est pas rare de constater que votre merveilleux parquet posé pour habiller le sol de votre salon s’est gonflé, gondolé ou même déformé. Parfois, cette anomalie survient seulement quelques semaines après la pose. Quelles en sont les causes et comment le réparer ?

Parquet gonflé : les causes possibles

Il existe de multiples raisons pour expliquer un parquet gonflé, bien que dans la majorité des cas, une mauvaise aération de la pièce en est la cause. Cette dernière implique une accumulation d’humidité qui provoquera une dilatation des lames de parquet. La situation est d’autant plus aggravée lorsque vous faites sécher votre linge dans une pièce où le revêtement au sol utilisé est le parquet.

Dans certains cas, un parquet gonflé peut être constaté après la survenue d’un dégât des eaux, qu’il s’agisse de légères ou d’importantes fuites. L’absence ou la défaillance de la VMC peut aussi être la source du problème qui dégrade et entache les finitions. Toutefois, lorsque les lames d’un parquet n’ont pas été savamment posées, il peut s’ensuivre un gonflement ou une déformation. De même, il peut s’agir :

  • d’un mauvais nettoyage de sol avant la pose du revêtement ;
  • de l’oubli d’un élément essentiel lors des travaux de pose ;
  • d’un non-respect des espaces minimums ente le mur.

Pour pallier ces différentes éventualités, il est vivement recommandé de faire appel à un métreur vérificateur. Si vous envisagez une rénovation ou la construction d’une nouvelle demeure, ce professionnel vous évitera une pose de parquet inefficace. Toutefois, il est possible de procéder à une réparation de son parquet endommagé.

Comment réparer un parquet suite à une fuite d’eau ?

Si vous êtes manuel, quelques astuces vous permettront de procéder vous-même à la réparation. Lorsque le problème est issu d’une fuite d’eau, vous ne devrez entreprendre un traitement des parquets qu’après avoir réglé la panne de fuite d’eau. Pour y arriver, il est conseillé d’utiliser un sèche-cheveux ou un radiateur mobile en veillant à bien faire sécher le parquet, sans précipitation.

Vous devrez ensuite vérifier si les lames des parquets sont en bon état. Si elles sont trop abîmées ou décollées, elles devront être remplacées. En revanche, lorsque le parquet recouvre son état naturel, refaites-en l’installation.

Comment réparer un parquet gonflé suite à l’oubli d’un élément ou un manque d’espace ?

Lorsque le problème est relatif à l’oubli d’un élément essentiel lors de la pose du parquet, il est impératif de procéder à leur remise en place. Pour y arriver, vous devrez soulever les lames afin d’insérer les objets manquants.

Pour un problème de distance minimale entre murs et lames, l’intervention peut nécessiter plus d’expertise dans ce cas et donc le recours à un professionnel. En effet, il faudra retravailler les lames des parquets côté murs et retirer au préalable les plinthes. Ainsi, vous pourrez faire la repose et donner un aspect esthétique et impeccable à votre intérieur grâce à votre parquet.

Pierre

A propos de l'auteur: Pierre

Je travaille depuis mes 20 ans de le secteur de la construction. J'ai réalisé ma maison moi-même et même un petit moteur d'avion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *