Vanne 3 voies : utilité, fonctionnement et montage

Si vous disposez d’un système de chauffage à condensation, d’une piscine pour vous détendre et que vous avez également prévu un jardin dans votre résidence, vous aurez besoin d’une vanne 3 voies. Il s’agit ici d’un dispositif central qui vous permettra de drainer de l’eau pour assurer le fonctionnement de toutes ces installations.

Vanne 3 voies : la définition

Une vanne 3 voies est un activateur en forme de T. Elle dispose de 3 entrées pour des raccordements. Elle joue 3 rôles essentiels en fonction du type de montage. La vanne 3 voies peut intervenir à l’entrée de l’émetteur. Dans ce cas, elle régule le débit d’eau envoyé par la source. L’utilisateur pourra donc décider du volume d’eau à recevoir. Le rôle de la vanne 3 voies ne se limite pas à ce niveau. Elle permet aussi de faire varier la température du liquide conduit dans le système. Elle permet aussi de varier la température qui traverse le circuit émetteur de l’installation. Le dispositif peut fonctionner en mélange ou en division. Selon le cas, les 3 entrées sont utilisées différemment. Dans le premier cas, 2 entrées permettent d’aspirer l’eau et la 3e fait sortir le liquide. Dans le second cas, une entrée permet d’attirer l’eau. Les deux autres servent à alimenter l’installation en eau. Comment fonctionne réellement la vanne 3 voies ?

Vanne 3 voies : le mode de fonctionnement

La vanne 3 voies est encore appelée vanne classique. C’est grâce à ce dispositif que le circuit d’eau s’ouvre et se ferme. Son contrôle se fait habituellement à l’aide d’un volant ou d’une manette. Son fonctionnement dépend de certains accessoires.

  • Les vannes à pointeau

Ce type de vanne 3 voies fonctionne comme un robinet ordinaire. Le pointeau permet d’obstruer le circuit du liquide.

  • Les vannes à boisseau

Les vannes à boisseau sont plus étanches. Les boisseaux sont en réalité de petits objets sphériques. Chaque conduit de la vanne en dispose. Ils y pivotent pour entraver ou autoriser le passage de l’eau. Ils ont une petite entrée par laquelle le liquide passe quand le circuit est ouvert. Quand il est fermé, l’orifice se referme sur lui-même. L’utilisateur dispose également de différentes options pour manœuvrer son dispositif.

  • Un moteur électrique

Certaines vannes 3 voies sont dotées de technologie de pointe. C’est le cas des vannes motorisées. L’utilisateur n’a pas besoin de se rapprocher de l’installation avant de l’actionner. Le moteur électrique dont dispose ce type de vanne autorise une manœuvre à distance. Ce mode de contrôle est valable pour les vannes à boisseau ou à pointeau.

  • Un volant

La manœuvre par volant permet de contrôler manuellement la vanne. Le principal avantage de ce système est qu’il permet un réglage adapté aux besoins. Il suffit de visser et de dévisser pour ouvrir et fermer le circuit. L’utilisateur doit néanmoins faire plus attention lors du réglage du débit.

  • Une manette au quart de tour

Certaines vannes manuelles ne fonctionnent pas via un volant. Elles disposent de manettes qui ne font que le quart de tour. Contrairement aux vannes à volant, celles-ci s’actionnent plus facilement. De plus, l’utilisateur a une meilleure maîtrise sur le débit de l’eau.

Vanne 3 voies : les critères de choix

Pour choisir une vanne 3 voies, l’utilisateur doit tenir compte de critères bien précis. Le diamètre de la vanne optimise ses performances et les initiales DN (diamètre nominal) renseignent sur ses dimensions. Les dimensions de la vanne à 3 voies s’expriment millimètre. Une vanne de plus de 22 millimètres peut être qualifiée de performante.

Il faut aussi tenir compte de la pression nominale du dispositif, qui se note en PN et se mesure en bar. Cette indication permet de mesurer la résistance de la vanne à 3 voies lorsqu’elle est actionnée. En effet, le mécanisme exerce une certaine pression sur la vanne lorsqu’il est en service. La vanne pourrait céder ou mal fonctionner si elle est soumise à une pression supérieure à sa résistance. C’est d’ailleurs ce qui cause souvent la cavitation.

Il faut aussi choisir la vanne en fonction du type de raccords qu’elle propose. On en trouve 3 sortes sur le marché. La vanne filetée et la vanne taraudée sont adaptées pour un usage domestique. Elles ne supportent pas les fortes pressions. Par contre, la vanne bride est ce qu’il faut pour des installations prévues pour débiter de gros volumes d’eau.

Vanne 3 voies : les utilités

Les vannes 3 voies servent à doser un liquide et à contrôler sa conduite. En tant que telles, elles sont utiles les secteurs industriels, agricoles et bien d’autres encore. En réalité, une piscine ne peut fonctionner sans vanne. Cependant, une vanne est indispensable pour la filtration et l’aspiration du bassin d’eau. C’est également la vanne qui permet de contrôler la température de l’eau lorsque celle-ci est chauffée. Les vannes sont très utiles pour l’arrosage des plantations. C’est une solution efficace permettant de varier les sources d’irrigation sans désinstaller les raccordements. Elle permet à l’utilisateur de faire des économies d’eau par exemple. Les vannes à 3 voies sont utilisées pour les circuits des systèmes de chauffage. Elles sont utiles pour assurer le circuit de retour de telles installations. Il faut tout de même choisir une vanne 3 voies en fonction de l’utilisation pour laquelle elle est destinée. Si la vanne doit être immergée d’eau, il vaudrait mieux qu’elle soit en résine. Ce matériau n’est pas corrosif et résiste mieux aux produits chimiques. C’est le type de vanne adapté aux piscines. Les vannes en arrosage dans le secteur agricole doivent être robustes, car elles sont censées contrôler de grandes quantités d’eau. Pour ce faire, une vanne 3 voies en métal sera plus adaptée. Il en est de même pour les vannes installées dans un système soumis à de fortes températures. Les arrosages domestiques pourront se faire avec des vannes en plastique. L’utilisateur peut monter différemment les vannes, tout dépend de sa position dans le circuit. Elle est fixée soit sur le retour soit sur le départ des émetteurs.

Vanne 3 voies : le montage en mélange inverse

Les vannes 3 voies à soupape sont généralement montées selon ce schéma. C’est le type de montage qu’utilisent les circuits des systèmes de chauffage à radiation. Grâce au montage en mélange inverse, la température de départ d’un chauffage peut être contrôlée. Il en est de même pour les climatisations. L’émetteur et le générateur s’échangent les températures. C’est pour cette raison qu’on parle de mélange. Dans ce type d’installation, la vanne est placée sur le retour de l’émetteur. Dans ce cas, la vanne à 3 voies assure la constance du débit et la température reste variable. Il faut toutefois préciser que les débits de liquide varient dans une vanne à 3 voies. La pompe est localisée sur un circuit secondaire.

Vanne 3 voies : le montage en mélange

Le montage en mélange présente quelques similitudes avec celui en mélange inverse. Ce type de montage de la vanne à 3 voies permet de maintenir également un débit constant et une température variable. Ici, la mission de la vanne est aussi de réguler la température du système au départ. Il s’applique également aux systèmes de chauffage par mélange de la température de départ et de retour. Mais contrairement aux dispositifs par montage en mélange inverse, dans ce cas précis la vanne est placée au départ de l’émetteur. Ici aussi, la pompe est placée sur un circuit secondaire. Dans ce type de circuit, les débits convergent dans la vanne à 3 voies.

Vanne 3 voies : le montage en répartition

Pour un montage en répartition, il faut placer la vanne 3 voies sur le départ des émetteurs. Son rôle sera d’assurer la régulation du débit de départ. On parle de répartition parce que le débit de départ ne passe pas par le générateur. Une bonne partie est conduite vers le retour générateur. L’autre partie transite par les émetteurs. La pompe est placée dans ce cas sur un circuit primaire. Cela entraine une variation des débits dans les conduits de la vanne 3 voies. Cela n’empêche pas pour autant la constance de la température générée.

Vanne 3 voies : le montage en répartition inversée

Le principe est le même dans le cas d’un montage en répartition inversée. L’objectif est de contrôler le débit de départ de l’installation. La conduite des débits se fait aussi à travers sa répartition entre les émetteurs et le retour générateur. Cependant, la vanne à 3 voies est positionnée sur le retour des émetteurs. La pompe est également placée sur un circuit primaire, mais cette fois les débits sont convergents dans la vanne 3 voies. Ce montage assure la constance de la température.

Vanne 3 voies : que retenir ?

La vanne 3 voies est un dispositif qui permet de contrôler la puissance des émetteurs de climatisation ou de chauffage. Elles servent aussi à varier le débit de l’eau ou sa température. Elle est installée en fonction du type d’utilisation que l’utilisateur veut en faire. Le choix d’une vanne dépendra aussi de sa résistance, ses dimensions et de son matériau de conception.

Pierre

A propos de l'auteur: Pierre

Je travaille depuis mes 20 ans de le secteur de la construction. J'ai réalisé ma maison moi-même et même un petit moteur d'avion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *