Comment garder une toiture en bon état longtemps ?

Pour concourir à la sécurité dans une habitation, il est nécessaire d’entretenir les ouvrages qui s’y trouvent. La toiture est d’une grande importance pour la protection et la longévité des maisons. Principal rempart contre de nombreux éléments extérieurs, la toiture est exposée à des facteurs naturels susceptibles de détériorer son état. Il s’agit notamment des conditions climatiques, de l’usure et de la pollution. Pour bien entretenir une toiture, il faut procéder avec minutie. Alors, l’on en tire des bénéfices considérables. Ici, trouvez 5 bonnes astuces pour garder longtemps une toiture en bon état !

Inspecter le toit et savoir reconnaitre les dégâts

L’inspection visuelle régulière est importante pour bien entretenir une toiture. L’idéal consiste à faire le tour de la maison pour scruter minutieusement le revêtement depuis le sol ou en se plaçant à proximité des fenêtres à l’étage. Pour cette inspection et pour tous les travaux allant dans ce sens, vous pouvez solliciter l’intervention d’un professionnel qualifié des toitures à Charleroi.

Il faut également contrôler l’état des différents accessoires. Avec des fenêtres de toit, assurez-vous que des feuilles ne soient pas coincées dans les rainures. Vérifiez les tuyaux de descente, les regards et l’orifice de vos gouttières. Vous pourriez identifier des bouchages ou des fuites.

Par ailleurs, vous devez assurer votre sécurité en inspectant la toiture. Dans certains cas, il y a la possibilité de grimper sur une échelle ou un échafaudage. Aussi, il est possible de monter directement sur le toit.

Pour votre sécurité, ne prenez pas de risque démesuré et évitez d’être seul pendant cette opération. Voici quelques signes indiquant la nécessité de contacter un professionnel :

  • Tuiles cassées par un orage, suivi d’une infiltration d’eau dans la toiture ;
  • Tuiles recouvertes par la mousse ;
  • Gouttières bouchées par des mousses, suivi d’un débordement de l’eau ;
  • Humidification du plafond, due à l’infiltration d’eau dans les combles ;
  • Charpente parsemée de taches noirâtres ou blanches.

Si vous remarquez de tels signes, sachez qu’il est grand temps d’agir en contactant un professionnel qualifié.

Préparer idéalement le nettoyage de la toiture

Une fois l’inspection terminée, il est temps de se préparer pour le nettoyage de la toiture. Entretenir sa toiture soi-même nécessite d’être bien équipé et d’avoir un minimum de savoir-faire. Munissez-vous des équipements de protection individuelle pour réaliser vos travaux en toute sécurité. Équipez-vous de gants, de lunettes de protection, de masques anti-poussières, de casques, de chaussures de protection (antidérapantes), de ceintures multipoches et de harnais de sécurité.

De plus, vous devez sécuriser votre espace de travail. Éloignez les enfants et prévenez vos proches du travail que vous souhaitez réaliser. Muni d’un sac-poubelle, vous pourriez faire un premier nettoyage pour ramasser les déchets notamment des végétaux, des cailloux et d’autres résidus. Mettez de côté les morceaux de tuiles ou d’ardoises ébréchés afin de les remplacer.

Des outils en bon état aident à réaliser un travail de qualité avec une bonne sécurité. Préparez vos outils et veillez à ce qu’ils soient appropriés pour l’opération. Manipulez vos outils avec soin pour les garder en bon état.

Pour réussir un nettoyage, vous aurez besoin d’une brosse à poils durs, d’un jet d’eau ou d’un nettoyeur haute pression, d’un pulvérisateur de produits antimousse et d’un hydrofuge. Pour cette intervention également, vous feriez mieux de confier la tâche à un professionnel expérimenté.

Nettoyer la toiture

Pour commencer, brossez et grattez le toit afin d’ôter les mousses et résidus. Idéalement, évoluez dans le sens de la pente du toit : c’est-à-dire du haut vers le bas. Vous évitez ainsi les infiltrations. Vous avez plusieurs solutions pour réussir le nettoyage de votre toiture. Toutefois, vous devez agir avec beaucoup de précautions.

Vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression. Si cette solution présente le plus de risques, elle est également la plus simple, la plus rapide et la moins fatigante. Avec un jet trop puissant, vous risquez d’endommager les tuiles ou les ardoises au lieu de les entretenir.

Le brossage avec l’eau de javel est également une option. Ici, il faut noter que l’eau de javel fragilise les tuiles et ardoises. De plus, son usage n’est pas écologique. Il risque de polluer les alentours de la maison par les écoulements.

La meilleure solution consiste à brosser la toiture avec un produit écologique adapté. Elle demande souvent de longues heures d’efforts en fonction de la surface du toit.

Traiter la toiture après le nettoyage

Une fois le nettoyage terminé, vous devez traiter votre toiture pour garantir sa longévité et son efficacité. Pour cela, appliquez un produit antimousse et un traitement hydrofuge. Surtout, ne vous précipitez pas. Prenez le temps de bien vous renseigner. Les produits se choisissent en fonction de la nature du revêtement de la toiture et des modalités d’application.

Suivez scrupuleusement les indications données par le fabricant : ceci est indispensable pour l’efficacité du produit. Aussi, privilégiez les produits respectueux de l’environnement. Évitez les périodes de précipitations et de fortes chaleurs pour procéder au nettoyage.

Contacter un professionnel de la toiture

Si après l’inspection de votre toiture, vous hésitez à l’entretenir, faites recours aux services d’un professionnel pour garantir votre sécurité et celle de votre toiture. Tenez compte des services proposés, des tarifs et des délais d’exécution. Le tarif varie généralement en fonction de la superficie du toit et de sa hauteur. Bien d’autres éléments influencent le montant de la facture.

A propos de l'auteur: Pierre

Je travaille depuis mes 20 ans de le secteur de la construction. J'ai réalisé ma maison moi-même et même un petit moteur d'avion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *